Crédit immobilier

Il n’est pas donné à tout le monde d’acheter une maison cash. Le crédit immobilier vous permet d’acquérir une résidence principale, ou secondaire ou encore d’investir pour votre retraite. L’argent n’est pas prêtée gratuitement, il y a des intérêts d’emprunt à rembourser tout le long du crédit immobilier.

Durée du crédit immobilier

La banque peut vous prêter l’argent entre 5 ans et 40 ans.Plus vous emprunter sur du long terme et plus les taux seront élevés et l’inverse est valable plus le crédit est court et moins il vous coutera cher en intérêt d’emprunt et en cout final TEG taux effectif global.

Lorsque vous signez pour une offre de crédit immobilier il faut regarder le coût total, soit les frais annexes compris tel que la garantie, l’assurance, les frais de dossier bancaires et frais de courtage si il y en a et tout cela à un coût final qui change le taux global. La plupart des taux de crédit immobilier affichés indiquent le taux assurance non comprise, mais avec la nouvelle loi Lagarde les taux doivent être affichés obligatoirement.

Assurance de prêt.

Elle est obligatoire pour un crédit immobilier. L’assurance de prêt varie selon l’âge de l’emprunteur, elle varie entre 0.08 % pour les jeunes personnes qui empruntent et 1.90% pour les plus âgées selon votre état de santé. Lorsque vous empruntez à deux vous n’êtes pas obligés de souscrire à 100% vous pouvez répartir l’assurance selon vos revenus et le facteur risque deux personnes qui travaillent et gagnent un salaire équivalent pourront partager à 50/50%. Lorsque vous souscrivez à l’assurance emprunteur elle prend le relais au cas ou vous ne pourriez plus payer. Attention, bien lire le contrat pour savoir ce que couvre votre assurance et pour quoi vous souscrivez précisément. Plus vous êtes couvert, et plus l’assurance est chère.

A la réalisation de l’offre de prêt, faites très attention et comparez les différentes assurances en parallèle, renseignez vous pour savoir si vous pouvez disposer de la délégation d’assurance (cela ne doit pas poser de problème car grâce à la loi Lagarde une banque n’a normalement pas le droit de vous imposer une assurance à partir du moment ou elle couvre ce qui doit être assuré) selon certaines assurances peuvent être plus adaptée ou dans certains cas moins chere,  souvent les banques vous proposent des taux attractifs pour votre crédit immobilier mais certaines se rattrapent allégrement sur les frais d’assurances du crédit.

Courtier en crédit immobilier et assurance :

L’idéal pour ne pas vous embêtez avec des démarches qui risquent de vous prendre plus de temps que  prévu, c’est de faire appel à un courtier en crédit immobilier. C’est son métier, il connait le langage des banquier,  il contourne les pièges que vous ne pourriez pas voir, ce service est généralement gratuit, car le courtier est commissionné par la banque et la compagnie d’assurance, les commissions sont du même ordre donc il n’a pas intérêt à vous proposer l’une plus que l’autre, sachant que si c’est un professionnel il préférera que vous soyez satisfait et que vous le recommandiez plus que l’inverse. Les courtiers en ligne disposent d’un réseau national, à vous de choisir les plus connus et les plus débordés ont tendances à être expéditifs d’autres moins connu seront peut être plus soucieux de leurs images et ils se mettront en avant avec l’aspect conseil susceptible de les valoriser. Quoiqu’il en soit c’est à vous de choisir, soit vous demandez à votre entourage soit vous faites confiance à votre instinct, certains courtiers peuvent vous demander de signer un mandat de recherche : Attention  de ne pas être coincé, et d’ être certain que le courtier peut vous offrir toutes les meilleures banques qui offrent les meilleurs taux sur un plateau et cela à tout moment. Choisissez des courtiers au profil plus finance, certains grands groupes qu’ils soient banques, courtiers ou assurances, ils ont tendances à recruter plus de profil commerciaux que des profils financiers, et pour ce type de produits. Assurez vous que le courtier a bien un numéro d’agrément à l’ORIAS Organisme Registre des Intermédiaires en Assurance, cet organisme vérifie que le courtier est en règle avec les garanties professionnelles qui incombent à sa profession.